VISION

 

UN PROJET PORTE PAR UNE VISION ROYALE

 photo002

 

« .. S’il est des régions qui focalisent Notre attention, et qui incarnent Notre choix stratégique de faire de la Région un espace propice pour l’investissement, ce sont bien nos provinces du Nord et du Sud, dont Nous entendons faire un modèle de développement régional intégré. Dans ce cadre, et parallèlement à la volonté de faire de Tanger et de son port actuel, l’un des plus grands ports et l’une des stations balnéaires majeures de la Méditerranée, Nous avons donné Nos instructions pour l’étude et la réalisation d’un grand ensemble structurant, portuaire, commercial et industriel, sur les rives du Détroit, à l’Est de Tanger.

 

Le niveau international de cet ouvrage et sa connexion avec des zones franches, sont de nature à concrétiser Notre volonté de permettre à nos provinces du Nord de se désenclaver, de réaliser leur développement intégré et de s’inscrire comme acteur et partenaire dans les échanges économiques mondiaux.

 

Compte tenu de l’ampleur des investissements et des enjeux stratégiques, et eu égard à la nécessité d’assurer une coordination rigoureuse entre toutes les composantes du projet et les organismes publics, y compris l’Agence de développement des provinces du Nord, et les opérateurs économiques privés, et en provenance de pays frères et amis, Nous avons décidé de créer un organisme de droit privé, doté de prérogatives de puissance publique, et bénéficiant de tous les avantages de nature à lui permettre de mener, dans les meilleures conditions, toutes les opérations liées à la réalisation de ce grand projet.

 

Afin d’assurer la célérité nécessaire à la concrétisation de ce projet, que Nous adoptons et entourons de toute Notre sollicitude, Nous donnons Nos instructions au gouvernement de Notre Majesté, pour prendre les dispositions juridiques d’urgence pour la création de cet organisme .»

Extrait du discours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI à l’occasion du troisième anniversaire de l’accession du Souverain au Trône de ses glorieux ancêtres.

Tanger, le 30 juillet 2002